Paimpol la morue d’Islande et les chantiers navals Laboureur Descendante de Louis Laboureur, constructeur des premières goélettes islandaises à Paimpol dans la première moitié du XIXe siècle, Anne-Marie Laboureur vient de sortir un livre consacré à ses ancêtres et notamment à son arrière-grand-père Louis-Pierre-Marie, patron des chantiers navals Laboureur. Louis Laboureur aîné (1812-1888) crée le chantier de construction navale sur le quai de Kernoa, à Paimpol, à l’emplacement des actuels établissements Dauphin. En 1856, les armateurs Rabuan et Laboureur s’associent pour armer un sloop, le « Pierre ». Le navire participera à la campagne à Islande de 1858. Mais c’est l’année précédente, en 1857, qu’est sortie la première goélette des chantiers Laboureur : Plouézécaine est une goélette de 155 tonneaux lancée pour l’armateur Chapelain. Son lancement, le 26 février, fut l’occasion d’une fête. C’est la première goélette jamais construite à Paimpol. C’est tout cela, et de nombreuses choses encore, que raconte Anne-Marie Laboureur, dans un livre où on croise également Loti, Faudacq ou Morand…

Paimpol la morue d’Islande et les chantiers navals Laboureur

SKU : 9791069934252
14,00 €Prix
  • Anne-Marie Laboureur
  • Auto édition